Les jeux narratifs, c’est quoi exactement ?

Créer un jeu narratif
Voyons ensemble ce qu'est un jeu narratif, ses caractéristiques ainsi qu'un listing des meilleurs jeux narratifs de ces dernières années comme Life is Strange ou Her Story.

Définition d'un jeu narratif

Le jeu narratif, aussi appelé film interactif, est un genre de jeu vidéo, sous-genre du jeu d'aventure. Ce dernier est surtout composé de scènes cinématiques ainsi que de scripts. La plupart du temps, il est conçu en full motion video de prises de vue réelles ou de séquences animées. Dans ce cas, on parle de jeux vidéos en FMV. Dans les jeux narratifs, les scènes peuvent être interprétées par de vrais acteurs, souvent via le biais de capture de mouvement. C'est par exemple le cas avec l'actrice Ellen Page qui offre ses traits à Jodie Holmes, dans le titre Beyond : Two Souls. En outre, il faut savoir qu’un Otome peut être classé dans la catégorie «jeu narratif ».

Caractéristiques d'un jeu narratif

Un film interactif, c'est avant tout un jeu vidéo n'offrant pas de réelle expérience ludique au gamer. Un jeu narratif permet la découverte d'un univers, voire la contemplation de ce dernier. Cependant, plusieurs jeux narratifs font extrêmement bien le mélange entre gameplay et narration. Or, la quasi-totalité des titres étant considérés comme des jeux narratifs, font essentiellement la part belle aux graphismes et à la musique, et cela au détriment de tout le reste. Ainsi, le job des développeurs sur un jeu narratif s’attarde beaucoup plus sur la réalisation, l'ambiance et le scénario que sur le gameplay ainsi que l'expérience de jeu.

Quels sont les meilleurs jeux narratifs récents ?

Voici les deux meilleurs jeux narratifs récents  :
  • Life is Strange (sorti en 2015) : Un coup de cœur côté aventure narrative. Les différents épisodes de ce jeu sont sortis en 2015. Évidemment, comme beaucoup de jeux narratifs, le manque se situe au niveau de la réalisation ainsi que du gameplay. C’est bel et bien son écriture, son ambiance, sa musique mais aussi son scénario qui font de ce titre un jeu narratif majeur.
  • Her Story (sorti en 2015) : Ce jeu narratif est tout simplement une petite perle, on peut même dire un véritable OVNI venu tout droit d'une autre époque. Ici, c’est votre esprit de déduction qui sera mis en avant. Le jeu est plutôt pauvre au niveau esthétique et possède un gameplay proche de l'enquête interactive. Ce film interactif brille surtout via son intrigue inspiré des polars et par l’aspect "expérience Memento" qu’engendre le découpage non-chronologique des vidéos.

Quels sont les autres jeux narratifs marquants de ces dernières années ?

  • Heavy Rain (sorti en 2010) : Ce jeu narratif est un véritable thriller interactif, doté de thèmes matures et muni d’une ambiance sombre. Évidemment, comme n’importe quel jeu narratif, le gamer sera amené à effectuer des choix. Le jeu possède 18 fins différentes ! dans lequel le joueur est amené à faire des choix qui vont façonner l'histoire, le jeu proposant 18 fins différentes. L’histoire quant à elle aborde les parcours croisés de 4 personnages enquêtant sur un tueur en série.
  • The Walking Dead - saison 1 (sorti en 2012) : Jeu narratif doté d’une histoire maîtrisée avec des personnages développés et humains. The Walking Dead Saison 1 ne peut faire naître qu’une grande émotion chez le gamer. Inspiré directement du comics dont il s'inspire sans le copier, ce titre se base surtout sur les interactions humaines entre des survivants étant torturés par leur situation.
  • Beyond : Two Souls (sorti en 2013) : Beyond fait mieux mais aussi moins bien que son prédécesseur Heavy Rain, reprenant la formule en la maîtrisant mieux. Doté d’un excellent gameplay, avec une histoire ainsi qu’une réalisation montant en gamme, le point faible du jeu est notable dans le fait de l’impossibilité d’effectuer des choix décisifs tout au long de l'aventure.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*